Les salons Artisa et Naturissima 2015 (part 1).

Tous les ans à Grenoble se tiennent conjointement deux salons : Artisa et Naturissima ; le premier étant dédié aux métiers d’art, le second à l’environnement et à un mode de vie sain et éthique.
J’y avais déjà fait un tour l’an dernier et j’avoue que j’étais restée sur une impression très mitigée (vous pouvez lire mon compte-rendu ici).

Cette année, ayant reçu une invitation de la part du très chouette site grenoblois C’est fait ici (qui promeut l’artisanat local), je n’avais aucune excuse pour ne pas y retourner afin de voir si je restais sur cette impression !

J’ai décidé cette année de scinder mon compte-rendu en deux afin de le rendre un peu moins indigeste 😉
Je vous propose donc de commencer aujourd’hui par un petit tour d’horizon du salon Artisa, au sein duquel j’ai repéré quelques créateurs sympathiques !

Le salon cette année était placé sous le signe du street art et la galerie grenobloise Space Junk y avait donc un grand espace d’exposition. Et je dois dire que j’ai beaucoup apprécié !
C’était l’occasion de découvrir ou de revoir des œuvres intéressantes de différents artistes parmi lesquels Todd Schorr, Shepard Fairey, Nicolas Thomas, Petite Poissone etc…

En ce qui concerne les différents exposants, j’avoue que comme l’an dernier, j’ai encore et toujours l’impression que du coté des créateurs de vêtements, on tourne un peu en rond malheureusement. Difficile de sortir de la tendance hippie bariolée. Et je ne comprends pas pourquoi, tous les ans, on retrouve systématiquement des créations qui se ressemblent toutes d’un stand à l’autre. Bref, cette fois encore, pas de bonne surprise de ce côté-là malheureusement alors qu’il y a plein de petits créateurs en France qui proposent pourtant des choses différentes.

Par contre, du côté des potiers et céramistes, j’ai pu à nouveau constater qu’il y avait plus de diversité. Le raku a autant sa place que les créations sobres et contemporaines d’inspiration asiatique, ou encore la poterie plus rustique et paysanne. Cette variété est fort appréciable et comme ça, il y en a pour tous les goûts et toutes les bourses.

De mon côté, comme vous devez vous en douter, j’ai particulièrement apprécié les créations épurées et graphiques de Karen Petit (comme l’an dernier déjà 😉 ), de l’atelier Romain Bernex (coup de cœur sur a collection Loft) et de Frédérique Eyraud.

En matière de création de bijoux, j’ai à nouveau trouvé le travail d’Olijay très beau (mais je précise qu’il ne conviendra pas à tout le monde étant donné qu’il est principalement basé sur le travail des plumes).

Enfin, j’ai cette année découvert un créateur grenoblois de mobilier contemporain : Wan dont j’ai particulièrement apprécié les luminaires.

Je vous mets quelques petites photos afin que vous puissiez à votre tour jeter un coup d’œil sur mes coups de cœur !
Je trouve également que l’affiche était, cette année, très réussie !

artisa215_blogbionature

artisa_blogbionature_noms

Voilà pour cette première partie. On se retrouve jeudi pour la suite de la visite, du côté Naturissima cette fois !

Publicités

Une réflexion sur “Les salons Artisa et Naturissima 2015 (part 1).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s