Fashion Revolution Day : le Rana Plaza et après ?

Il y a deux ans, le 24 avril 2013, au Bangladesh, s’effondrait le Rana Plaza, cet immeuble abritant des ateliers de confections aux pratiques inacceptables (j’en parlais à l’époque ici). 1135 personnes perdaient la vie dans cette tragédie. Plus de 2000 autres étaient blessées.
Aujourd’hui, les victimes ne sont toujours pas entièrement indemnisées, plusieurs millions de dollars manquent encore à l’appel et certaines marques rechignent à payer, Benetton en tête.

Pour que l’on n’oublie pas ce drame et que l’on finisse par arriver à plus de transparence sur les pratiques des marques de mode, un collectif, britannique au départ, puis élargi à environ 70 pays, le Fashion Revolution, propose chaque année de participer à des actions symboliques sur les réseaux sociaux.
L’an dernier il proposait de poster un auto-portrait avec ses vêtements à l’envers afin que l’on voit l’étiquette de la marque pour pousser à la réflexion sur l’envers de la mode.
Cette année, l’idée est de poster une photo avec la pancarte « Je veux savoir » / « Who made my clothes » et, bien entendu, les hashtags qui correspondent.Fashion Revolution_je veux savoirL’initiative est sympathique, après, je ne sais vraiment pas quel peut réellement être son impact…

Une manière par contre très simple de ne plus cautionner toutes ces marques aux pratiques douteuses, c’est tout simplement de les boycotter ! 
Les alternatives existent bel et bien, et il me semble qu’il devient de plus en plus simple de se tourner vers d’autres solutions lorsque l’on a besoin de nouveaux vêtements. Et OUI, on peut se faire plaisir en achetant moins de vêtements, peut-être plus chers parfois c’est vrai, mais également plus durables, et qui ne sont pas issus de l’exploitation d’autres être humains (car c’est bien de cela qu’il s’agit, l’exploitation d’être humains, pour toutes les marques de fast fashion et même leurs grandes sœurs un peu plus « haut de gamme »…).

Du coup, je vous propose aujourd’hui un tour d’horizon de mes propres pratiques et un petit guide des créateurs et marques auxquelles je fais confiance. Lire la suite

L’Eco-centre de Crolles.

Encore un chouette projet en région Rhône-Alpes, et cette fois c’est même tout près de chez moi puisque que je vais aujourd’hui vous parler de l’Eco-centre de Crolles !

Cela fait plusieurs mois que j’entends parler de ce centre mais il semblerait que cette fois, l’ouverture soit plus que proche puisqu’elle est en effet prévu ce vendredi 28 septembre !

Anne Foulon & Thomas Braive Architectes.

L’idée de base était de regrouper des logements, des bureaux et des commerces bio et éthiques dans un seul et même lieu. Comme on peut l’apprendre sur le site du projet :

« Cette idée s’est inspirée du concept américain ’100 miles’ : tous les produits proviennent de moins de 100 miles à la ronde. Il fallait donc réunir des acteurs locaux dans un bâtiment respectueux de l’environnement.

  • Rassembler des commerces bio et éthique.
  • Diversifier les activités (commerces, artisanat, bureaux).
  • Créer un lieu vivant en intégrant des logements.
  • Construire un bâtiment en bois de pays répondant aux normes BBC (bâtiment basse consommation). »

Et c’est donc à Crolles, dans la vallée du Grésivaudan, que le concept est en train de voir le jour. Apparemment l’idée semble avoir bien pris puisque les commerces (1350 m2)  et les bureaux ont déjà été vendus et qu’une bonne partie des logements (il y en a 8 au total) a déjà trouvé preneur.

Toute la construction est en ossature bois, elle est pourvue d’un système de récupération des eaux de pluie, la toiture est végétalisée et elle est parfaitement accessible aux personnes à mobilité réduite.

Ce centre devrait en outre être le point de départ de tout un nouvel éco-quartier qui devrait se développer autour dans les années à venir.

Parmi les commerces installés on pourra donc retrouver dès vendredi un nouveau magasin Satoriz, la Brasserie du Chardon, le Tonneau Gourmand ainsi qu’Ekéo, une boutique de mode éthique qu’il me tarde d’aller visiter étant donné qu’elle sera le seul distributeur dans le coin pour les jeans Kuyichi et que ça fait des mois que je cherche à mettre la main sur l’une de ces petites merveilles ;).
See you there!

Ethical Fashion Show.


Du 6 au 9 septembre prochain se tiendra à Paris la nouvelle édition de l’Ethical Fashion Show.
Ce salon, que j’ai découvert par hasard l’an dernier en fouinant sur le net mais qui a lieu depuis 2004, a pour but de faire mieux connaitre la mode « éthique » au sens assez large du terme.
Comprenez par là une mode qui intègre à la fois des valeurs humaines et environnementales.

Même si je trouve leur site internet (www.ethicalfashionshow.com) un peu « fouillis », toutes les infos pratiques y sont bien regroupées, et pour chacune des marques, différents petits pictogrammes indiquent quels sont les domaines dans lequel chaque créateur s’engage et je trouve ça cool et pou le coup très clair :

Je ne serai pour ma part pas à Paris ce week-end là mais voici néanmoins mes petits coups de cœur perso.
J’avoue, je ne suis en général pas très convaincue par la mode « ethnique » ultra colorée, et cette fois encore mes chouchous (3 marques françaises) ne sont pas du tout dans cette veine et offrent plutôt des basiques sobres mais raffinés et inventifs :

Althéane : sous ce nom sont regroupées deux marques, Théa qui propose du linge de nuit et Sweet Blossom spécialisé dans le prêt-à-porter féminin. J’aime pour ma part particulièrement les longues chemises de nuit blanches Théa.

Andes Made : cette marque est quant à elle spécialisée dans les créations en laine d’alpaga et de lama. Leurs grandes écharpes ont l’air particulièrement chaudes et douces !

Deux filles en fil : Il s’agit là d’accessoires et de sacs modulables, made in France. Le concept est très original puisque la marque propose tous ses modèles à plat, ils sont à monter soi-même selon le style que l’on désire. Et c’est pratique pour le rangement !


A noter que les trois premiers jours du salons sont réservés à la presse et aux professionnels mais le dimanche est ouvert à tous.
Surtout n’hésitez pas à me faire part de vos impressions si vous avec l’occasion de vous y rendre !

Bon plan Tudo Bom.

Hello les filles. Un petit post rapide pour vous dire que la marque équitable ensoleillée que j’aime beaucoup, Tudo Bom, vous propose actuellement une promo bien sympathique dans ses boutiques parisiennes pour fêter la sortie de sa collection de t-shirt limités baptisée Criolina.

En effet avec le mot de passe magique « Criolina », pour 2 t-shirt achetés vous repartez avec le 3eme gratuit et ce jusqu’au 31 mai.

Tudo Bom : 8 rue des Abbesses, 75018 Paris // 19 rue Pavée, 75004 Paris