J’ai testé : les lingettes démaquillantes lavables Haute comme 3 Pommes.

Il y a quelques temps, au détour d’internet, j’ai fait la connaissance d’une sympathique créatrice grenobloise, Anne de Haute Comme 3 Pommes.
Dans sa jolie petite boutique, elle propose à la fois de chouettes créations pour les enfants et pour les adultes. En effet, aux côtés de ses délicats mobiles et guirlandes en papier, parfaits pour égayer une chambre enfantine, on peut également retrouver des masques de nuit rigolos en forme de moustache, ou encore des cotons à démaquiller écolos.

Partageant les mêmes valeurs et étant aussi très curieuse de découvrir ces disques fabriqués juste à côté de chez moi, c’est avec plaisir que j’ai accepté de les tester lorsqu’Anne me l’a proposé !

Comme je vous l’ai déjà dit, je suis une inconditionnelle du démaquillage à l’huile ; c’est en effet la seule technique que j’utilise ! J’alterne les jours où je me démaquille simplement avec les doigts, et ceux où je me sers de disques lavables.
J’ai été franchement séduite par ceux que propose Anne pour plusieurs raisons, et je trouve qu’ils diffèrent pas mal de ceux que j’utilisais depuis près de quatre ans maintenant. Voici les points qui m’ont particulièrement plu !

hautecomme3pommes

Les disques sont bi-faces, comme ceux que je possédais avant, mais là, Lire la suite

Vers un maquillage plus naturel.

Hello les filles ! Et oui, aujourd’hui, désolée messieurs, l’article se destine plus particulièrement à mes consœurs. En effet, nous allons parler maquillage. Ce post fait logiquement suite à mon premier article sur les produits que j’utilise régulièrement depuis mon passage au naturel.

Je tiens tout de même à vous préciser tout de suite que je ne suis pas forcément une grande experte en maquillage et que j’ai toujours aimé les rendus naturels. J’aime les teints frais et non plombés par 12 couches de cache-misère, je ne maquille jamais mes lèvres… en fait, il n’y a que pour les yeux que j’aime un peu plus de sophistication. Mais je ne pense pas être un cas isolé et je vais donc vous donner mon avis sur le maquillage que j’ai l’habitude d’utiliser.


01. Le teint.

Je vais commencer par la base de teint. Avant j’utilisais la « Complexion Primer Potion » de Urban Decay, mais pas de manière systématique. Le plus souvent, je m’en passais. Aujourd’hui j’utilise la voile « sable mat » des 3 Fées de manière beaucoup plus régulière. Il fait déjà un beau teint à lui tout seul (si vous n’avez pas de gros gros défauts à couvrir), et permet une meilleure tenue du reste du maquillage.

Comme vous allez le constater dans la suite de l’article, Urban Decay a longtemps été ma marque favorite. J’aimais son côté un peu alternatif, les noms de produits délirants, les packagings sympas, la qualité des produits et le côté vegan non négligeable… mais ça c’était avant le rachat par L’Oréal. Ça a un peu été mon drame et je ne m’en suis toujours pas vraiment remise, pffffiou 😉
J’ai néanmoins trouvé pas mal de belles alternatives et notamment chez les 3 Fées et leur maquillage minéral.

base
Lire la suite

Mes nouveaux pinceaux.

Cela faisait un bon moment que je me trimballais des pinceaux à maquillage qui ne me convenaient pas du tout. A vrai dire, je n’ai jamais été une grande pro en matière de make-up, mais je me suis bien rendue compte que de bons outils facilitaient grandement le travail quand même !

En ce qui concerne le teint, comme je n’utilise plus que de la poudre minérale (libre et compacte), j’avais bien investi dans un premier pinceau que je pensais satisfaisant de la marque Une. J’ai vite déchanté : il perd ses poils depuis le début. Pourtant je l’entretiens correctement, le lave avec un peu de shampoing et fais bien attention de ne pas le laisser sécher la tête en l’air. Mais rien à faire, chaque matin c’était le carnage assuré. Étant presque toujours habillée avec un haut noir, il fallait systématiquement que je passe un bon coup de brosse à vêtements après l’étape maquillage afin d’enlever tous les poils bien blancs perdu par ce fameux pinceau (et attention, il n’y en avait pas qu’un ou deux). En plus de cela, le fait qu’il ne soit pas en poils synthétiques commençait de plus en plus à me gêner.

De toute façon, pour couronner le tout, je le trouvais trop agressif pour ma peau. C’était presque devenu insupportable au moment où je me suis enfin décidée à procéder à un petit changement.

J’avais lu pas mal de bien des pinceaux Everyday Minerals et je me suis donc décidée à commander chez eux. Les prix sont raisonnables (environ 10 euros le flat top ou le kabuki par exemple) et les frais de port pas démesurés. everyday mineral

Lire la suite

J’ai testé : les lingettes démaquillantes lavables.

J’espère que vous avez passé de bonnes fêtes de fin d’année, que 2013 commence sous de bons auspices, et que vous êtes motivés pour tenir enfin les traditionnelles résolutions !!
Peut-être que comme moi, vous avez décidé d’essayer de réduire encore un peu vos déchets.

En effet, si les sacs réutilisables sont maintenant devenus des objets familiers pour une majorité d’entre nous (enfin je l’espère) , ça n’est, pour le moment, pas forcément le cas d’autres objets pourtant simplement adaptables.

En 2012, j’ai de mon côté modifié deux de mes habitudes. Deux habitudes auxquelles je n’avais pas vraiment réfléchi avant tellement j’étais conditionnée dans une consommation machinale et non réfléchie. Je suis passée à la coupe menstruelle il y a un peu plus de 6 mois, et j’ai troqué mes cotons à démaquiller jetables contre leurs homologues lavables.

blogbionature_carres_demaquillants (5)

Lire la suite

Nouvelle boutique Lili Bio à Grenoble.

Hello les ami(e)s !

Un petit post ultra rapide aujourd’hui, simplement vous annoncer la bonne nouvelle qui m’attendait hier dans ma boite mail : Lili Bio ouvre une nouvelle boutique à Grenoble ! Et la cerise sur le gâteau : nous allons bientôt avoir nous aussi droit aux ateliers de cosmétique home-made Aroma-Zone ! Depuis le temps que j’attendais leur arrivée sur Grenble, je suis enchantée !

UNE, la marque que j’aimerais pouvoir aimer.

Oui je sais, je fais une fixation. Bon, une petite, mais quand même…
Vous vous rappelez de mon questionnement à propos de la marque UNE Natural Beauty et d’éventuels tests sur les animaux ? Mais bien-sûr que vous vous en souvenez (et si jamais ça n’est pas le cas, damned, vous pouvez toujours vous rafraichir la mémoire en allant faire un petit tour par ici).

Alors bien entendu, je n’ai jamais obtenu aucune réponse à mes emails, ni à mes commentaires au sujet du test des matières premières sur le blog officiel de la marque.
En fouinant un peu sur le-dit blog, je me suis bien rendu compte que de nombreuses autres personnes leur avaient posé exactement la même question. Toujours sans succès aucun. Bizarre tout de même. La seule réponse c’est non, nous ne testons pas les produits sinon nous n’aurions pas le label Ecocert de toute façon, voyez (d’ailleurs, au passage, tous les produits ne sont pas labellisés).
Du coup je ne sais toujours pas quoi en penser. Enfin, si, objectivement je me dis quand même passe à autre chose, il n’y a pas de fumée sans feu hein ! Et puis j’aime pas trop qu’on me prenne pour une buse en jouant à fond la carte du naturel tout en cachant des choses à ses consommatrices.

En plus, depuis la dernière fois, il m’est encore arrivé une mésaventure avec cette marque. Je me retrouve dans leur mailing list rapport au fait que j’ai donné mon adresse pour qu’on réponde à mes questions sur les tests (quelle idiote aussi ;)) !
Et autant dire que j’apprécie moyen. D’autant plus qu’ils ne daignent à nouveau pas me répondre quand je leur écris pour leur faire part ce petit détail…

Mais voilà le souci, c’est que le seul produit que j’utilise dans leur gamme, le fond de teint minéral sous forme de poudre compacte, qui lui est certifié Ecocert en plus, me convient extrêmement bien.
Et leur packaging sont chouettes.
Et leur teintes sont belles.
Et leurs produits sont faciles à trouver, ce qui est bien pratique parfois quand même, il faut bien l’avouer.

En attendant d’avoir un jour plus de précisions au sujet des tests, j’ai donc choisi de ne pas racheter leurs produits et j’ai donc remplacé la semaine dernière mon fond de teint compact fini par une poudre minérale libre de chez Couleur Caramel.  Alors certes, les packagings sont moins glamours (sauf quand ils nous font des merveilles comme ça), mais au moins ils sont recyclés et recyclables, et la marque est transparente au sujet des tests (elle est affiliée One Voice).
Maintenant, reste plus qu’à prier pour que leur poudre (100% naturelle) me convienne et que je ne sois pas trop une quiche avec une poudre libre. Rendez-vous dans quelques semaines pour un test ?