Cher petit papa Almo Nature… (+ édit du 29/12)

En cette période de fin d’année, je vois fleurir ici et là de nombreuses lettres à ce cher Père Noël pour lui demander tel ou tel cadeau sous le sapin.

Et bien moi cette année (même si j’ai été bien sage et que je veux bien quelques cadeaux utiles et beaux sous mon sapin, faut pas déconner non plus !) j’ai décidé d’adresse ma lettre au petit papa Almo Nature.
Oui Almo, comme la marque italienne d’alimentation pour animaux. Celle qui propose des recettes pour nos chats et nos chiens à priori plus saines que pas mal d’autres. Celle qui possède une liste de produits aussi longue que le bras et plus large que l’Amazone en crue. Celle surtout, qui ne répond pas vraiment aux questions de ses clients….

Depuis le 24 août 2015, je tente en effet d’obtenir des informations sur certains produits car elles n’apparaissent ni sur les emballages, ni sur le site de la marque, qui regorge pourtant de précisions (on s’y perd même un peu je trouve).

J’ai envoyé un long mail avec toutes mes questions, j’ai également Lire la suite

Publicités

Quelques infos de base sur la nutrition féline.

Cet été, j’ai suivi une formation officielle afin de passer mon CCAD option chat (certificat de capacité pour personne exerçant des activités liées aux animaux de compagnie d’espèces domestiques).  Je vous reparlerai peut-être de cette formation plus tard si cela vous intéresse mais pour le moment, je souhaite simplement évoquer l’un des sujets que nous avons traités pendant ces 3 jours intensifs avant de passer l’examen : la nutrition féline.

Nous avons eu la chance d’avoir un module très intéressant à ce propos, avec une intervenante passionnante de l’école vétérinaire de Maison Alfort (elle tient également le blog Cuisine à Crocs que vous pouvez consulter).

Comme c’est un sujet qui m’intéresse tout particulièrement mais qui n’est pas toujours très facile à appréhender, il me semble qu’expliquer quelques bases simples ici pourra certainement intéresser et aider d’autres personnes à choisir l’alimentation de leur chat.
Les chiffres que j’avance dans cet article sont ceux qui nous ont été donnés durant la formation (sauf mention contraire et dans ce cas, je précise toujours la source).

Avant de commencer, je souhaite également rappeler une vérité qui semble évidente, mais qui ne l’est visiblement pas pour tout le monde. Contrairement à l’humain, le chat est un carnivore strict (je reviendrai là-dessus un peu plus loin) et n’est donc pas fait pour avoir un régime végétarien. Si vous êtes végéta*ien et que vous n’envisagez pas de donner de chair animal à votre compagnon, s’il vous plait, n’adoptez-pas de chat (tournez-vous peut-être plutôt vers un lapin dans ce cas-là). Pas de nourriture végétarienne pour votre chat ; c’est aussi simple que ça !

Chaque chat est bien entendu différent et selon son âge, son mode de vie, son stade physiologique, une maladie qui peut l’affecter etc, il pourra avoir des besoins différents et bien particuliers.
Je me propose aujourd’hui de vous donner des informations générales qu’il faudra adapter en fonction des particularités de chaque individu. Lire la suite

Non à l’abandon.

Le mois dernier, alors que j’étais dans le train, un peu avant d’arriver à Nîmes, j’ai aperçu par la fenêtre une scène qui m’a particulièrement secouée.

J’ai vu une voiture blanche fermer sa portière et démarrer en trombe en faisant demi-tour.
J’ai ensuite vu un chien essayer de courir après la voiture.
Je n’ai pas compris tout de suite.
J’ai cru que le chien venait d’une maison pas loin.
Il n’y avait pas de maison.
Juste un bout de route qui ne menait nulle part, en bordure de voie ferrée.

Je ne comprends pas, et ne comprendrai jamais, comment un humain peut se comporter d’une telle manière. Comment est-ce possible de se débarrasser de son animal de compagnie, quel qu’il soit ? Chien, chat, tortue…
A quel moment une personne peut-elle en arriver à la conclusion qu’elle va abandonner l’animal qui partage sa vie au bord de route, ou au fond d’une forêt ? Que faut-il avoir dans la tête pour préférer partir en vacances en laissant un membre de la famille sur le côté plutôt, que d’essayer de trouver une solution convenable s’il n’est vraiment pas possible de partir tous ensemble ? A quoi pensent ces gens qui adoptent un animal et s’en débarrassent dès le premier été venu ?

En France, 274 animaux en moyenne sont abandonnés chaque jour. L’été, c’est encore pire. Les refuges sont pleins à craquer, les associations débordées (et pour les chats, c’est la saison des chatons en plus en ce moment).

Les vacances arrivent, s’il vous plaît ne laissez jamais personne croire qu’abandonner un animal peut être une solution.
Certains endroits acceptent les animaux, un membre de la famille est souvent heureux de garder votre petite bête pendant vos vacances, il existe des hôtels pour chats, les gardes d’animaux à domicile sont également possibles (d’ailleurs j’aurai une personne à vous indiquer sur Grenoble dès la fin de l’année 2015 pour ceux que ça pourrait intéresser) etc etc…
En ce qui concerne les pensions, je ne saurais par contre que trop vous conseiller de bien vous assurer avant votre départ que tout est conforme. Ne laissez pas votre animal si vous avez le moindre doute, demandez des avis de personnes ayant déjà eu à faire à l’établissement etc.

madame
N’hésitez pas à faire un tour sur le site de la fondation 30 millions d’amis et à partager au maximum leur vidéo et leur important message qui doit être largement diffusé.

Et si jamais vous trouvez un animal abandonné, voilà ce que vous pouvez faire : Lire la suite

Chats et insecticides : attention !

Au programme aujourd’hui, un petit article qui me semble très utile.
Je vous propose en effet de faire rapidement le point sur certaines substances contenues dans les produits insecticides « traditionnels » et leurs effets sur nos petits félins préférés.
Le sujet n’est pas drôle du tout mais j’ose espérer qu’il pourra en dissuader certains de continuer à utiliser ce type de produits…

Si vous êtes des habitué-e-s des produits naturels, vous ne devez certainement plus utiliser ces insecticides mais peut-être que, tout comme moi il y a encore peu de temps, vous avez encore au fond de vos placards quelques reliques d’une ère précédente…!  Croyez-moi, il est grand temps de vous en débarrasser définitivement !

Une araignée de temps en temps, ça n’est pas gênant, mais je peux par contre tout à fait concevoir qu’être totalement envahi par les fourmis par exemple, ça puisse devenir problématique.
Dans ce genre de situation, il est courant d’avoir recours à différentes formes d’insecticides, voire d’appeler un professionnel pour se débarrasser des insectes en question. Lire la suite

J’ai lu : Vivre vieux et gros de Leslie (et Michel) Plée.

En ce début de semaine, c’est reparti pour un peu de lecture ! Rien de très bio ou naturel là-dedans mais vous allez vite comprendre pourquoi cette lecture m’a emballée !

La plupart du temps, je ne suis pas une grande fanatique de bande dessinée, il faut bien l’avouer. Mais la semaine dernière, en allant chercher un cadeau pour une amie qui, elle, est une adepte du genre, je me suis retrouvée nez à nez avec cet ouvrage : Vivre vieux et gros, les clés du succès. Et, comme nous l’annonce le sous-titre, ceci est une méthode de développement personnel pour les chats !

Connaissant mon amour absolument démentiel et totalement incontrôlable pour les petits félins, vous pensez bien que je n’ai même pas hésité une demie seconde avant de le mettre dans mon panier 🙂

85723024_p

Et grand bien m’en a pris à vrai dire ! Lire la suite

Grenoble : chat perdu.

Edit : c’est bon, le petit chat va pouvoir retrouver sa maitresse (à Bordeaux en passant par Paris. Je vous raconterai…) mais c’est une histoire vraiment rocambolesque et il y a bien une personne qui a mis cette pauvre bête dehors alors que la situation était apparemment déjà compliquée…

_DSC9124[1]
Je profite du blog pour passer une petite annonce urgente.
Ce petit chat s’est à priori perdu à Grenoble (enfin j’espère qu’il s’est bien perdu et que personne n’a eu l’horrible idée de le mettre dehors…) et c’est moi qui l’ai trouvé ce lundi 14 janvier.
Il est tatoué, mon vétérinaire a donc pu l’identifier sans aucun problème mais nous n’arrivons pas à contacter son/sa propriétaire qui ne répond pas au numéro de téléphone indiqué sur la fiche d’identification.

Si vous pensez le reconnaitre, contactez-moi via les commentaires ou directement à l’adresse mail suivante : blogbionature[at]gmail.com en me donnant votre nom, celui de ce charmant petit félin ainsi que le numéro de son tatouage afin que je sois sûre qu’il reparte bien chez la bonne personne.

Et en attendant, ne vous inquiétez-pas, il est bien au chaud chez moi, ne manque de rien et je surveille mon propre fauve afin qu’il ne l’embête pas trop 😉