Escales et découvertes le long du canal.

Comme promis vendredi, je vous emmène aujourd’hui à la découverte des endroits où nous nous sommes arrêtés lors de notre petite escapade, mais aussi à la rencontre des animaux qui ont croisé notre chemin !

En prenant son temps sur le canal, on aperçoit facilement de chouettes endroits où l’on a envie de s’arrêter. Et comme il est autorisé d’amarrer sont bateau là où l’on veut (sauf sous les ponts et dans les écluses bien sûr), il est assez facile de faire un saut à terre !

Le premier jour, nous avions décidé d’aller faire un tour en fin d’après-midi à Marcigny et nous avions en plus besoin d’acheter de l’eau avant la nuit. Nous nous sommes donc arrêtés un peu après l’écluse de Bourg-le-Comte, au niveau de Chambilly.

Croisière fluviale sur le canal de Digoin à Roanne. Les Canalous / 13 et 14 juin 2015

Chambilly est un petit village d’environ 500 habitants situé sur la rive gauche de la Loire.  Son église en pierre jaune est magnifique.

Ayant choisi de plutôt manger au calme sur le bateau, nous n’avons pas testé, mais le restaurant Côté Jardin (tout prêt de l’église justement) à l’air très bon à en croire les différents avis que l’on peut lire sur Tripadvisor par exemple !

N’ayant pas prévu de faire énormément de visites lors de notre week-end, nous n’avions pas loué de vélos et avons donc décidé de parcourir à pied les 2,5 km qui séparent le village suivant, Marciny, du canal.
La distance se fait très bien, le seul gros bémol est dû au fait que rien n’est vraiment prévu pour les piétons : nous sommes en permanence à côté de la route départemental où certains automobilistes ont un peu trop tendance à appuyer sur le champignon… Et en choisissant de marcher derrière les glissières de sécurité, nous nous sommes très vite retrouvé avec des graminées plein les chaussettes !  Cependant, Marcigny vaut le petit détour !

Nous n’avons pas pu y passer beaucoup de temps car il nous fallait revenir au bateau avant la tombée de la nuit afin de pouvoir naviguer encore un peu et nous poser dans un coin tranquille (il est en effet interdit de naviguer après le couché du soleil).

Mais nous avons néanmoins pu admirer les maisons à colombages ainsi que quelques hôtels particuliers du XVIIe et XVIII.

Et sur le chemin du retour, j’ai également pu photographier une petite partie de la flore locale avant qu’il n’y ait plus de lumière !

Après une bonne nuit de sommeil (pour de vrai, hein, c’est pas une blague, on dort très bien sur un bateau amarré au bord d’un canal tranquille !), nous avons donc pris le chemin du retour dimanche matin, afin de pouvoir passer notre première écluse avant la pause de midi (les écluses sont fermées entre 12h et 13h comme vous avez pu le voir dans le précédent post).
Même si le temps n’était pas aussi clément que samedi, nous avons quand même pu apercevoir des daims sur une colline et, intrigués, nous avons donc décidé de nous arrêter pour aller voir ça d’un peu plus près !

C’est donc à Avrilly que nous avons amarré le bateau et que nous avons découvert un petit élevage de cerfs et de daims. J’ai pu faire quelques photos mais les animaux restent assez craintifs tout de même.
Malheureusement, comme vous pouvez vous en douter, cet élevage semble avoir un but peu glorieux. En effet, sur son site internet il est bien question de trophées et de vente aux parcs de chasse…

L’autre avantage du bateau, en plus de pouvoir s’arrêter facilement où l’on veut, c’est également d’être au plus près de la nature. Et c’est encore plus vrai lorsque l’on passe la nuit sur le canal. Cela permet en effet d’observer quelques animaux que l’on n’a pas forcément l’occasion de voir en pleine journée, lorsqu’il y a plus d’activité.

Nous avons par exemple croisé la route de pas mal de hérons, de différents rapaces, de belles libellules noires et bleues, d’un ragondin (que je n’ai pas pu photographié) et même d’un castor !

Et il y a aussi des animaux moins exotiques 😉 !

vaches (1)

Et voilà, notre séjour fluvial touche déjà à sa fin ! J’ai adoré découvrir tout ça le temps d’un week-end et je ne saurais que trop vous recommander de sauter sur l’occasion si vous en avez la chance un jour aussi !
Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le tourisme fluvial peut tout à fait plaire à des voyageurs jeunes et qui aiment tout simplement prendre leur temps !
Il me semble également que, même si ce type de vacances peut paraitre cher au premier abord, choisir de partir entre copains peut finalement s’avérer un bon calcul pour diviser les coûts. J’avoue que j’envisage maintenant de le refaire de mon côté !

Pour plus d’informations vous pouvez visiter le site des Canalous, ils ont des bases un peu partout en France et en Europe.
Je me laisserais bien tenter par un petit tour en Angleterre pour ma part (pour changer un peu) ! Et vous, quelle serait votre destination préférée ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s