Au fil de l’eau.

On se retrouve aujourd’hui pour la seconde partie de nos aventures fluviales en Bourgogne.
Comme vous aviez déjà pu le constater grâce à l’article précédent, le soleil était bien au rendez-vous pour notre départ de Digoin samedi en début d’après-midi !

Pour ce premier week-end de navigation, nous avion le choix entre différentes options :
– le canal du centre, qui relie les vallées de la Loire et de la Saône, en direction de Chalon.
– Le canal latéral à la Loire, en direction de Nevers.
– Le canal de Roanne à Digoin, également surnommé le canal tranquille !

J’avais très envie de visiter Paray-le-Monial et sa basilique du Sacré-Cœur, mais partir dans cette direction ne semblait pas vraiment être le choix le plus judicieux pour une première navigation :  trop d’écluses !
Nous avons donc opté pour le canal tranquille, reliant Digoin à Roanne, apparemment beaucoup plus orienté nature.

canal_depart_blogbionature (3)

Monsieur Bio s’est donc attelé à la difficile tâche de me trimballer pendant que je me faisais bronzer sur le pont 😉

Mais attention, n’allez pas croire que nous n’avons fait que nous la couler douce ! Nous avons tout de même eu notre petit lot d’écluses à passer, la première étant d’ailleurs située tout de suite après le départ du port de Digoin, juste après le pont canal !
(Pour ceux qui se pose la question : une écluse sert à rattraper la dénivellation sur un canal afin de le rendre navigable par les bateaux.)

Cette première écluse n’est pas automatisée du tout et nous avons donc bénéficié de l’aide de l’éclusier pour notre baptême !

Les trois écluses suivantes (écluse des Bretons, Beugnets, et Chassenard) sont très proches les unes des autres et sont, elles, automatisées. En gros, lorsque l’on arrive sur l’écluse, il faut tirer une corde pour l’activer, puis en tirer une seconde une fois que le bateau est à l’intérieur et que l’eau est arrivée au niveau.
Mais cela n’empêche pas un éclusier sympa de venir vérifier que tout se passe bien et discuter un petit moment avec vous !

Comme nous avions décidé d’aller jusqu’à Chambilly afin de visiter un peu les villages aux alentours, il nous a fallut passer une cinquième et dernière écluse, celle de Bourg-le-Comte, qui, avec ses 7,20 m, est la plus haute du canal.

Tout au long de notre petit périple, nous avons croisé de jolis endroits, d’autres bateaux, amarrés ou en circulation, de belles maisons etc…
L’ambiance sur le canal est paisible, tout le monde se salue, on prend le temps et c’est agréable !

Après avoir navigué une bonne partie de l’après-midi, nous avons donc mouillé à Chambilly, avec quelques gouttes de pluie mais une jolie lumière !
(Et vous pouvez voir que tous les bateaux ne sont pas aussi beaux que notre Gillian, flambant neuf 😉 )

Croisière fluviale sur le canal de Digoin à Roanne. Les Canalous / 13 et 14 juin 2015
Nous posons pour la première fois de la journée le pied à terre, et je vous propose de nous retrouver la semaine prochaine pour découvrir avec nous les villages de Chambilly et Marcigny.

Mais en attendant, retournons tranquillement poser le bateau dans un coin vraiment calme pour passer la nuit  :
mouillage pour la nuit_blogbionature (1)
La lumière de fin de journée se fait plus chaude, toute dorée dans un premier temps :
mouillage pour la nuit_blogbionature (3)
Puis finit par décliner lentement :
mouillage pour la nuit_blogbionature (2)

Nous en profitons pour préparer le repas du soir que nous avons choisi de prendre sur le bateau, autour de la plancha.
Au menu : hamburgers végétariens et poivrons grillés, le tout accompagné d’un petit verre de vin rouge bien mérité après cette journée !

soiree_blogbionature (2)

Le soleil se couche et nous n’allons pas tarder à en faire de même ! Mais nous profitons encore un peu de l’extérieur, et découvrons par la même occasion quelques habitants du canal dont nous n’avions pas soupçonné l’existence durant la journée…

A la semaine prochaine pour en découvrir un peu plus à leur sujet ! Mais pour le moment : bonne nuit !

soiree_blogbionature (3)
[séjour offert par France Passion Plaisance]

Publicités

Une réflexion sur “Au fil de l’eau.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s