Douze déodorants sans sels d’aluminium au banc d’essai.

Je suis tombée tout à l’heure sur une émission de la télé suisse-romande très intéressante (lien en bas de cet article) sur les déodorants et notamment l’utilisation des sels d’aluminium et de leurs alternatives.


Douze déodorants exempts de sels d’aluminium et de pierre d’alun ont été testés, certains bios, d’autres pas du tout. En voilà donc la liste, classée par ordre d’efficacité :

1 : Axe / Final Edition 2012 pour homme. Mais les gaz propulseurs utilisés pour ce spray sont mauvais pour la couche d’ozone et il y a un doute quant à la nature du « parfum » utilisé (naturel, synthétique ? Aucune précision à ce sujet). Je crois de plus que ce déodorant précis n’est pas disponible en France.
2 : Bourgeois / Déodorant net et frais. Mais non écologique, toujours à cause des gaz propulseurs. Et on se trouve en présence d’une substance allergène moyenne qui sert à masquer les odeurs : le butylphényl methylpropional.
3 : Nivéa / Pur et natural action 48h mais présence là encore du butylphényl methylpropional et de citronellol.
4 : Dr Hauschka / Déodorant douceur. Mais très cher (le second du test) et présence d’alcool.
5 : Weleda / Salvia. Présence d’alcool.
6 : Kibio / Soin protecteur
. Présence de benzyl alcohol, classé comme allergène et dont la déclaration est obligatoire.  De plus, je l’ai personnellement testé sans être très convaincue par son efficacité malheureusement.

Les autres déodorants testés ne semblent pas très efficaces :

7 : Melvita pour hommes. Plutôt cher et présence de benzyl alcohol.
8 : Nuxe / Bio Beauté
9 : Biotherm / Déo pure
10 : Santé / Naturkosmetik
11 : Vichy / Déodorant apaisant 24h.
Déodorant le plus cher de ces tests en Suisse et produit très chimique, mais sans alcool.
12 : The Body Shop / Déo effet sec

L’alcool, qui semble être une bonne alternative aux sels d’aluminium quand il est associé à des huiles essentielles, a néanmoins un effet irritant et asséchant. Attention donc à ne pas appliquer de déo contenant de l’alcool après l’épilation ! 

Les déodorants considérés comme les plus efficaces lors de ce test sont ceux qui contiennent un parfum de synthèse qui masque les odeurs.
Ce ne sont donc personnellement pas ceux vers lesquels j’aurais tendance à me tourner, mais peut-être que mon homme, peu convaincu par les déos bio (il a pour le moment testé le Melvita pour homme et le B comme Bio organic pour homme) pourraient les apprécier.

Pour ma part, je testerais bien le Dr Hauschka car c’est une marque que j’apprécie énormément par ailleurs (je ne peux carrément plus me passer de mes crèmes à la mélisse et au coing), mais il reste très cher en France également. Peut-être que je me laisserai tenter lors de ma prochaine virée en Belgique car les produits Hauschka y semblent moins onéreux qu’ici.
En attendant, je vais probablement remplacer ma pierre d’alun par une déodorant Weleda. Je suis en effet de plus en plus sceptique quant à l’utilisation de cette fameuse pierre, je ne sais plus quoi en penser, lisant une chose et son contraire à son sujet. Et puis il faut bien avouer que je suis moyennement convaincue de son efficacité après plusieurs mois d’utilisation (j’avais changé de marque suite à mes déboires avec Déoroche, souvenez-vous) et cela avant tout parce que je trouve que la pierre elle-même sent la transpiration alors que je l’essuie après chaque utilisation. Et vous, quel est votre avis d’ailleurs ? Je suis preneuse de toute expérience et embryon de solution à ce sujet !

La conclusion est donc que pour le moment il n’y a malheureusement pas d’agent anti-transpirant naturel et inoffensif miracle pour remplacer les sels d’aluminium, il faut donc faire des choix. Le risque de quelques auréoles ou celui d’un danger potentiel pour la santé ?

Lien vers  le reportage diffusé dans l’émission A Bon Entendeur de la Télévision Suisse-Romande : http://www.tsr.ch/emissions/abe/sante-cosmetique/3704474-des-sels-d-aluminium-sous-les-aisselles-une-odeur-de-soufre.html.

Publicités

Déoroche ? Grosse arnaque oui !

Vous avez déjà eu l’impression de vous faire avoir alors que vous souhaitiez au contraire « bien faire » ? C’est agaçant, pas vrai ?
Et bien c’est ce qu’il vient de m’arriver avec cet histoire de Déoroche.J’ai toujours été une grosse consommatrice de déodorants en tout genre. Surtout les bien chimiques et bien toxiques en y réfléchissant bien !
Et puis comme beaucoup de monde je me suis aperçue que ça n’était vraiment pas bon du tout pour la santé et que finalement je ne transpirais pas plus qu’une autre contrairement à tout ce que j’avais pu croire à l’adolescence (qu’on est c*n à cet âge là quand même).

Alors je me suis mise à tester différents déo bio, plus ou moins efficaces et dont on parlera peut-être un autre jour. Mais j’ai surtout cru avoir trouvé le saint graal avec cette fameuse pierre d’alun que je croyais naturelle. Jusqu’à hier après-midi…

Je ne sais pas pourquoi, mais j’ai regardé de quoi il retournait sur l’emballage et là, bim, j’ai vu ça : ammonium alun.  Pourquoi je n’avais pas fait attention avant ? En grande partie parce qu’il est écrit 100 % natural deodorant en gros devant déjà. Bonjour l’arnaque oui ! Rien de plus chimique que cet ammonium alun, fabriqué à priori en Asie à partir de sel d’ammonium (sous-produit de l’industrie chimique lourde).

La vrai pierre d’alun, 100% naturelle est elle composée à 100% de potassium d’alun.

Du coup je me retrouve avec ce foutu Déoroche presque neuf (et oui, c’est économique par contre ce trucs-là, ça on ne peut pas lui enlever !) et il faut que je rachète une vraie pierre.

Et vous, vous utilisez quoi : déo ou pierre d’alun naturelle ? A moins que vous ne vous soyez également fait avoir par Déoroche…