J’ai testé : les lingettes démaquillantes lavables Haute comme 3 Pommes.

Il y a quelques temps, au détour d’internet, j’ai fait la connaissance d’une sympathique créatrice grenobloise, Anne de Haute Comme 3 Pommes.
Dans sa jolie petite boutique, elle propose à la fois de chouettes créations pour les enfants et pour les adultes. En effet, aux côtés de ses délicats mobiles et guirlandes en papier, parfaits pour égayer une chambre enfantine, on peut également retrouver des masques de nuit rigolos en forme de moustache, ou encore des cotons à démaquiller écolos.

Partageant les mêmes valeurs et étant aussi très curieuse de découvrir ces disques fabriqués juste à côté de chez moi, c’est avec plaisir que j’ai accepté de les tester lorsqu’Anne me l’a proposé !

Comme je vous l’ai déjà dit, je suis une inconditionnelle du démaquillage à l’huile ; c’est en effet la seule technique que j’utilise ! J’alterne les jours où je me démaquille simplement avec les doigts, et ceux où je me sers de disques lavables.
J’ai été franchement séduite par ceux que propose Anne pour plusieurs raisons, et je trouve qu’ils diffèrent pas mal de ceux que j’utilisais depuis près de quatre ans maintenant. Voici les points qui m’ont particulièrement plu !

hautecomme3pommes

Les disques sont bi-faces, comme ceux que je possédais avant, mais là, d’un côté on trouve une sorte de bouclette toute douce, parfaitement adaptée au démaquillage à l’huile, et de l’autre une surface bien lisse (une sorte de jersey très fin) qui me convient personnellement bien pour terminer le démaquillage avec de l’hydrolat de rose ou de carotte sauvage.

– La matière utilisée pour réaliser ces lingettes est un mélange de 20% de polyester (oui, c’est totalement synthétique, mais cela apporte un peu d’élasticité, et le polyester est recyclable) et de 80% de tencel bio certifié Oekotex 100 (également appelé lyocell).
Et c’est une matière fort intéressante car elle est conçue à partir de pulpe d’eucalyptus, elle est totalement biodégradable, sa fabrication est effectuée grâce à un solvant organique recyclable (le NMO) et elle est beaucoup moins gourmande en eau que la production de coton par exemple. Et pour ne rien gâcher, c’est très doux pour la peau !

– La grosse différence avec mes précédents disques à démaquiller, c’est que ceux-là sont imperméables ! Oui, oui. Ils sont en effet constitués de trois couches, dont une imperméable entre les deux faces externes ! Et c’est bien pratique, et surtout très agréable, de pouvoir utiliser le même coton pour l’huile et l’hydrolat sans que l’huile n’ait traversé du tout 😉

– Je ne sais pas si c’est dû à la matière ou à la couche imperméable qui évite la dispersion, mais je trouve qu’il y a besoin de moins de produit qu’avec les autres lingettes de ce type.

– La finition est parfaite, avec une couture solide mais belle (!) qui scelle bien les 3 épaisseurs ensemble.

bifaces_blogbionature

– Pour l’entretien, j’ai pour ma part l’habitude de laver directement le disque que j’ai utilisé dès la fin du démaquillage avec de l’eau tiède et un petit peu de savon, mais Anne indique sur son site que le lavage en machine à 40° est tout à fait possible !

Voilà, j’espère que mon avis sur ces disques à démaquiller pourra vous être utile et je vous propose de nous retrouver dès lundi avec une jolie surprise qui vous intéressera forcément si vous avez vous aussi envie de tester ces cotons à démaquiller 😉

Bon week-end et à lundi !

Publicités

8 réflexions sur “J’ai testé : les lingettes démaquillantes lavables Haute comme 3 Pommes.

  1. Ces lingettes lavables ont l’air géniales, ça fait un petit moment que je suis tentée de passer à cette solution pour me démaquiller 🙂

    Dexy ♥

  2. Tu me fais très envie avec ces disques! J’ai essayé quelques marques et je ne connaissais pas celle-ci. J’aime bien les carrés démaquillants de Fun’Ethic mais j’aimerais trouver le must du must en termes de douceur pour ma peau sensible (et plus les cotons sensitive de demak’up que j’ai en ce moment)… Du coup, je vais me pencher sur cette marque! Merci pour la découverte 🙂

    1. N’hésite pas à repasser lundi du coup 😉
      De mon côté, après avoir testé différentes matières, je trouve que la plus douce c’est bien le tencel d’eucalyptus (mes autres lingettes lavables sont aussi dans cette matière car je n’avais pas supporté le coton, bien trop agressif, et moyennement le bambou).

      1. Bon à savoir car j’utilise un peu du bambou mais s’il y a encore plus doux (ça m’irrite tjs un peu la peau 😦 ), je vais tester! (je reviendrai demain alors :D)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s