Lecture d’été : Yoga Girl par Rachel Brathen.

Ça y est les vacances d’été touchent à leur fin. Il est donc grand temps de reprendre les bonnes habitudes et de se remettre enfin à poster régulièrement, non ?!

Pour terminer le mois d’août en douceur, j’ai décidé de vous parler un peu de l’une de mes lectures de l’été.
Afin de me tenir compagnie au bord de la piscine drômoise au bord de laquelle je suis allée passer quelques jours, j’avais embarqué, entre autres, l’ouvrage de Rachel Brathen tout simplement intitulé Yoga Girl (son pseudo sur Instagram).
Je me suis dit qu’une petite lecture facile et positive ne pouvait pas faire de mal une fois de temps en temps !

yoga_girl_uk
Par contre, autant vous prévenir dès maintenant : je l’ai lu en anglais (la couverture ci-dessus est celle de la version britannique), et il ne me semble pas qu’une traduction française soit disponible pour le moment (mais je peux me tromper, si c’est le cas, n’hésitez pas à me le dire !).

Si vous ne connaissez pas Rachel Brathen (ce qui était mon cas avant de découvrir son livre, mais visiblement je dois vivre au fond d’une grotte au vu de ses 1,6 million d’abonnés sur Instagram !!!), c’est une jeune professeur de yoga suédoise qui vit actuellement aux Antilles, sur l’île d’Aruba (un territoire d’outre-mer néerlandais).
En regardant ses photos, on a vite l’impression que sa vie est totalement idyllique mais, si cela semble bien être le cas aujourd’hui, il n’en a pas toujours été ainsi ! 

En effet, Rachel Brathen commence par évoquer sa vie familiale mouvementée et marquée par plusieurs drames, puis son adolescence pour le moins difficile… Et puis un jour, elle finit par retrouver son chemin grâce à la méditation en premier lieu, puis le yoga.

Je ne vais pas m’appesantir plus que cela sur le contenu que vous découvrirez si vous en avez envie et qui, à mon avis, reste assez classique. Même s’il faut bien avouer que les expériences vécues par la jeune Rachel dépassent clairement ce que tout un chacun peut connaître en général au cours de ses vingt premières années il me semble 😉

Le livre m’a globalement fait passer un bon moment et en même temps, je l’ai parfois trouvé un peu excessif, très à l’américaine, je dirais.
L’autre petit regret, c’est qu’il me semble tout de même rester un peu trop en surface, ne faire qu’effleurer les choses sans vraiment les approfondir. Mais après tout, cela peut aussi être envisagé comme une simple piste, ou une première approche, que le lecteur ou la lectrice peut choisir de suivre et de développer par la suite, pour et par lui/elle-même.

Ce que j’ai par contre réellement apprécié, c’est son format assez original. Pas vraiment une autobiographie classique, ni un livre de développement personnel. Pas non plus un simple guide bien-être, ni un recueil de recettes de cuisine saines. Pas un livre spirituel sur le yoga, ni une simple compilation de postures. Mais un peu de tout cela à la fois. Le tout agrémenté par de très jolies (et inspirantes) photographies.

yoga girl 3

yoga girl 2

yoga girl 4

Une petite digression pour terminer.

J’ai souvenir d’un certain nombre d’articles publiés sur la toile il n’y a pas si longtemps au sujet des yoga selfies (ça marche aussi pour le running d’ailleurs en ce moment !!), ces (auto)portraits que l’on voit fleurir principalement sur Instagram, et qui sont souvent le fait de jeunes et minces yoginis, dans de belles postures avancées qui semblent bien loin de la pratique de bon nombre d’entre nous.
Je dois dire que pour ma part, ce sont souvent les injonctions (du type « Challenge yourself » ou encore « Stop waiting for Friday, live and be happy now ») qui accompagnent ces photos qui me chagrinent tant elles donnent parfois l’impression que, si on ne sort pas de sa zone de confort (très en vogue cette idée de zone de confort visiblement 😉 ), que l’on ne repousse pas ses limites etc etc… on n’est finalement pas à la hauteur. Là oui, cela me gêne.
Par contre, les jolies photos sur fond de coucher de soleil ou de paysage sublime ont plutôt tendance à me motiver et à me donner envie de pratiquer. Et si en même temps, elles peuvent renforcer la confiance en soi de la personne qui les publie, pourquoi pas, non ?!

Et vous alors, avez-vous passé un bel été ? Quels sont les livres qui vous ont tenu compagnie ? Quel est votre avis sur ces fameux yoga selfies ?

yoga girl 1(Les photos qui illustrent cet article proviennent de l’extrait du livre consultable en ligne).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s