Réduire ses déchets.

Aujourd’hui je vous propose de parler un peu de ce que chacun d’entre nous peut faire, de manière simple, afin de réduire considérablement sa production de déchets.
Je n’ai pas (encore) lu le livre de Béa Johnson Zéro déchet mais j’applique au quotidien quelques petites astuces qui m’ont permis de ne plus jeter autant de déchets qu’à une certaine époque. Je suis certaine que vous en connaissez (et appliquez) une bonne partie, mais je me propose néanmoins de dresser une petite liste de ce que j’applique personnellement depuis un bon moment maintenant.

1. La première chose que j’ai commencé à mettre en œuvre et qui me semble réellement être la plus simple, c’est l’abandon des sacs en plastique. Très facile à mettre en place, il suffit d’avoir toujours avec soi un petit sac en toile : ça ne prend pas de place, c’est réutilisable très longtemps et en plus, on a l’air bien plus cool qu’avec un vulgaire sac en plastique tout moche ! Et moi j’en profite pour faire de la pub pour mon disquaire préféré au passage…
Ça marche pour toutes les petites courses et pour les plus grosses, le panier en osier ou le sac à dos fonctionnent très bien !

01. sacs
J’ai aussi réduit ma consommation de sacs poubelles en réutilisant celui qui est à l’intérieur de ma poubelle de tri. Étant donné qu’il ne se salit pas, j’utilise toujours le même depuis des mois, et je le vide simplement dans le conteneur une fois plein. Je trouve personnellement que c’est plus pratique que de descendre la poubelle entière, mais cela peut aussi se faire bien entendu 🙂
Je pense d’ailleurs récupérer un sac en toile de jute type sac de postier ou sac à patates un de ces jours !

2. La seconde chose que j’ai faite quand j’ai voulu réduire mes déchets, c’est de supprimer les cotons à démaquiller à de les remplacer par des lingettes réutilisables.

02. cotonsJ’étais passée aux cotons bio depuis un moment mais je trouve les lingettes (en eucalyptus pour ma part) beaucoup plus douces et moins agressives pour ma peau. J’ai donc fait d’une pierre deux coups !

J’ai également supprimé le papier essuie-tout, j’utilise de vieux chiffons et torchons pour faire le ménage (par contre, oui il faut effectivement les laver et cela consomme de l’eau).

3. Après m’être battue plusieurs mois pour maitriser correctement l’engin, j’ai définitivement adoptée la coupe menstruelle à la place des tampons (eux aussi en coton bio mais bon, même s’ils étaient moins toxiques pour moi, le résultat sur la planète était le même qu’avec les autres…).

03. tampons4. J’ai également éliminé les bâtonnets d’oreille, que j’ai remplacés par un cure-oreille tout bête que les randonneurs qui veulent voyager léger connaissent visiblement bien, mais pas tellement le reste de la population !
Alors oui au départ, ça fait un peu bizarre mais on s’y habitue finalement relativement vite, ça ne fait pas mal et nettoie bien (mieux que les cotons ? Probablement, oui).

04. oreilles5. La dernière chose que j’applique au quotidien, c’est tout simplement l’achat en vrac de pas mal de denrées alimentaires (quinoa, boulghour, flocons d’avoine, amandes, soja texturé quand je le trouve non emballé, etc…) que je stocke dans des bocaux en verre. Pour le moment, j’utilise les sacs en papier du magasin bio où je fais mes courses et je les réutilise, mais je pense à peut-être me coudre des petites pochettes en coton.

bocaux
Je privilégie les bouteilles en verre quand j’achète du jus de fruit car il est recyclable à l’infini, j’évite au maximum les fruits et légumes emballés et je me suis équipée d’une brosse à légumes que j’utilise souvent au lieu de tout éplucher. brosse legumes
Comme vous pouvez le voir, il n’y a rien de bien compliqué là-dedans alors, si vous ne le faites pas encore, n’hésitez pas à piquer une idée ou deux… ou plus !

PS : on me signale également dans l’oreille (merci Monsieur 😉 ) qu’il est très simple de se passer de machine à faire le café et le thé et donc de ne pas utiliser les fameuses dosettes. L’idée de m’équiper de ce genre de machine ne m’ayant jamais traversé l’esprit, je n’y avais même pas pensé !

Publicités

21 réflexions sur “Réduire ses déchets.

  1. bonjour
    merci pour ces conseils
    mais je n’ai jamais compris où était le probleme avec un bon usage des sacs plastiques: quand je rentre chez moi, je m’en sers ou comme sac poubelle (c’est meme un format + pratique pour moi) ou comme … sac ! je veux dire, on a toujours des trucs à trimballer et c’est indispensable (cf sur les brocantes : si plus de sac plastique, aucun vendeur ne va te donner un sac en toile qui coute cher! il faudra penser à en prendre)
    bref, je ne trouve pas du tout positif que l’on en ait plus chez les commerçants …

    1. Bonjour Chakira, j’avais justement écrit un article dans lequel j’expliquais quelques unes des raisons pour lesquelles les sacs plastique nuisent à l’environnement. Voici le lien si cela vous intéresse: http://echosverts.com/2013/07/31/une-espece-en-voie-de-disparition-qui-tarde-encore-a-seteindre-le-sac-plastique/. Et à ces raisons je rajouterais que le sac plastique, contrairement aux sacs en coton, s’usent plus rapidement et sont donc moins durables.

      1. Moi je comprends l’argument de Chakira, ma mère faisait pareil : elle utilisait les sacs des courses comme sacs poubelle, et c’était pile la bonne taille pour passer au vide-ordures. Aujourd’hui, elle utilise beaucoup plus de sacs poubelle…

        1. Je comprends que le fait de réutiliser des sacs plastique qu’on nous a donné en magasin permet d’économiser des sous. Mais d’après-moi, l’avantage d’acheter ses propres sacs poubelles c’est qu’on peut acheter des sacs en plastique oxo-biodégradables (disponibles dans différentes tailles), donc plus écologiques. Et je n’ai encore jamais vu de magasin qui fournissait des sacs en plastique oxo-biodégradables pour transporter nos achats. D’où ma préférence pour les sacs en coton pour les courses.

  2. Des petits trucs bien simples, mais il est vrai que ce sont loin d’être des habitudes adoptées par tous le monde! Pour ce qui est des sacs plastiques, Charika, je crois qu’il est facile de n’utiliser que des sacs réutilisables pour transporter ces choses! Personnellement, je suis plutôt fan des sacs à dos! Et pource qui est des sacs à poubelles, petits trucs comme ça, moi je réutilise plutôt le sacs d’emballage qui sont malheureusement bien difficile à éviter dans la région où je suis (par exemple, des sacs de pommes, de carottes…) mais le plus important reste pour moi de réduire notre production de déchets pour que ceux-ci rentrent dans des tous petits sacs! 🙂

    1. Il est vrai que je n’achete pas régulièrement des légumes, mais je dirais que près de chez moi aucun ne sont dans des emballages réutilisables (ou bien quand on remplit soi meme, dans des sacs plastiques), et c’est fort dommage …
      mais 1 à 2 fois par semaine, je vais chez mon copain, je prends donc un sac à dos… dans lequel je mets un sac plastique pour mon linge sale : difficile de le remplacer par un sac à dos !

  3. Coucou !

    dans ta liste, il ne me reste que le cure-oreilles à adopter.
    Pour les sachets en papier du Biocoop, j’ai encore du mal à les réutiliser, surtout parce que je fais mes courses en sortant de cours et que transporter tous ces sachets en plus des sacs en toile, c’est un peu encombrant !

    A bientôt !

    1. Je t’avoue que le cure-oreille est celui qui m’a paru le plus « bizarre » au départ mais finalement je trouve ça très pratique et c’est bien utile pour voyager léger en plus quand tu te déplaces pas mal !

  4. Concernant les sacs en toile de jute, j’en ai trouvé des personnalisables en cabas ou shopping fabriqués en dans le respect de la Ethical Trading Initiative, ce qui est assez rare pour les fabricant de toile de jute en france

  5. Vais faire mon poil à gratter mais … pour le cure oreilles : perso, les cotons tiges me servent aussi à nettoyer les oreilles de mon chat : je ne tiens pas à partager lol
    de meme, c’est pratique pour les raccords maquillage, pour nettoyer les interstices du clavier aussi
    j’avoue : pour ce dernier, je pourrais trouver autre chose… mais tout çà pour dire que j’ai toujours des cotons jetables (quand je n’en ai plus de propre ou autres), que les sacs plastiques vont me manquer et que si l’on arrive pas à substituer complement, mais juste à limiter l’usage, à grande échelle c’est déjà énorme…

    1. Ahah, tu m’as fait rire avec tes histoires de chat 🙂
      Il me reste un vieux paquet de coton-tiges (depuis 2 ans et il n’est tjs pas fini !) que j’utilise pour certaines de mes activités artistiques (nettoyage minutieux de petites parties de mes plaques de gravure sur cuivre) et peut-être que pour ça, j’aurais besoin d’en racheter à la fin du paquet.

      Par contre, les sacs plastiques ne me manquent vraiment pas du tout, du tout. Et pour aucune activité. Je suis ravie de mes sacs en toile. J’en ai même avec des liens coulissants pour transporter mes chaussures dans les valises quand je pars en vacances (et j’en utilise du coup également un comme ça pour les sous-vêtements).

      Les seuls sacs plastiques que je continue d’utiliser sont les sacs poubelle de ma poubelle à déchets organiques (j’habite en ville et je n’ai pas de jardin pour faire du compost) et autres déchets non recyclables.

  6. quand les cotons tiges ne serviront plus que pour le nettoyage minutieux de petites parties de plaques de gravure sur cuivre, on aura nettement réduit leur impact écologique mdr meme si on y ajoute les oreilles de chat :p

    1. C’est une brosse toute simple qui te permet juste de bien nettoyer les légumes avec un peu d’eau sans les éplucher, pour bien enlever tous les résidus de terre par exemple. C’est nickel pour le carottes, courgettes, pommes de terre etc !

        1. Si si ça m’arrive ! Pour le concombre par exemple car je trouve la peau trop épaisse et pas très bonne.
          Et pour les pommes de terre, ça dépend de ce que je veux en faire. Pour des petites pommes de terre sautées, j’aime bien garder la peau alors que pour un gratin dauphinois, j’épluche systématiquement.

          Mais pour les carottes et les navets par exemple, je ne les épluche plus jamais !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s