Les soldes.

Au cas où vous ne l’auriez pas remarqué, nous sommes en période de soldes ! Contrairement à l’année dernière où je m’étais un peu lâchée (en achetant, entre autres, 3 paires de chaussures alors que j’en ai déjà plein les placards), j’ai décidé cette fois de faire plus attention. Ça ne fera pas de mal à mon porte-monnaie et par la même occasion je n’engraisserai pas un peu plus des marques aux pratiques plus que douteuses (Z*ra en tête de liste). Car oui, même si j’ai déjà avancé, j’ai encore un long chemin à parcourir pour réussir à mettre mon shopping totalement en accord avec mes idées, alors autant m’y coller tout de suite !

soldes

Donc voilà, cette année avant les soldes je me suis demandé un peu plus que d’habitude ce dont j’avais besoin vraiment envie (car il faut bien l’avouer, je crois n’avoir réellement pas besoin de grand chose en ce moment, si ce n’est de quoi mieux affronter le froid, et éviter les engelures).

Peut-être est-ce un signe que j’avance, très peu de vêtements sont apparus dans ma liste, et, mis à part un jean Kuyichi (j’en rêve depuis des mois) je voulais simplement des moufles & autres sous-vêtements bien chauds car je suis une grande frileuse (qui souffre de la maladie de Raynaud pour couronner le tout).
Tout le reste, c’était des choses pour la maison : parfum d’intérieur, diffuseur, nappe.

Et bien vous savez quoi ? Pour le moment j’ai réussi à m’en tenir à cette liste. Notez le « pour le moment »… j’espère arriver à maintenir le cap mais on ne sait jamais ce qui peut se passer, surtout au niveau de la chaussure 😉

Et voici donc la liste de mon butin :

– un parfum d’intérieur Durance
– une salière et une poivrière trop mignonnes
– un diffuseur magnifique Terre d’Oc (trouvé chez Nature et Découvertes)
– une huile à l’amande L’Occitane
– une nappe
– des moufles & une paire de chaussettes en laine La Ferme du Mohair
– vêtements anti-froid Set in Black (il faudra d’ailleurs que je vous en parle…)
– un jean Kuyichi (pas encore reçu, je prie donc pour qu’il m’aille du 1er coup).

Alors oui la liste est encore un peu longue mais, mis à part la salière (pour 3 euros on ne va pas chipoter !) et l’huile pour le corps (cette odeur d’amande de L’Occitane a toujours été un point faible, j’avoue 😉 ) je m’en suis tenue à ma liste.
De plus, j’ai réussi à privilégier des marques qui me semblent correctes au niveau éthique : La Ferme du Mohair et Set in Black sont made in France, je ne présente pas Kuyichi, Terre d’Oc est certifiée bio, Durance ne teste pas… le seul doute qui subsiste c’est pour l’Occitane. Connaissez-vous avec certitude la position de cette marque vis-à-vis des tests car je n’arrive pas à savoir clairement ce qu’il en est ?

Et je suis surtout très fière d’avoir réussi à éviter les chaussures en cuir. A quoi bon cuisiner pas mal de plats vegan si c’est pour continuer à porter autant de cuir (j’ai un vrai problème avec les chaussures, vous aviez encore un doute ?!!!) ? Car j’ai beau ne pas l’être (vegan), cette question me travaille depuis un petit bout de temps.
J’en profite d’ailleurs pour vous demandez vos tuyaux concernant les alternatives vegan, jolies et résistantes que vous connaissez. Et je pense qu’on aura l’occasion d’aborder à nouveau ce sujet par ici…

Publicités

4 réflexions sur “Les soldes.

  1. Concernant l’Occitane, ils ont arrêté les tests il y a longtemps mais les ont repris il y a peu malheureusement 😦 tout comme MAC…

      1. Je l’ignore, j’ai été très surprise de l’apprendre. Pourquoi régresser volontairement et se discréditer aux yeux des consommatrices? Peut-être que certains ingrédients nouveaux dans des nouveaux produits nécessitent des tests (selon eux ou une règlementation quelconque) avant d’être commercialisés …

  2. Apparemment c’est encore une fois une histoire de marché chinois…

    Et je n’avais pas fait attention mais c’est très clairement indiqué sur leur site : L’OCCITANE souscrit résolument à la suppression de tous les tests sur animaux de par le monde mais étant donné le poids économique et politique très réduit de L’OCCITANE en Chine, elle considère aussi que ce n’est pas en refusant de vendre ses produits aux consommateurs chinois qu’elle fera évoluer la réglementation chinoise.

    Plus d’info ici : http://www.gaia.be/fr/actualite/yves-rocher-l-occitane-et-mary-kay-supprimes-de-la-liste-hcs

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s